L'ajustement tonico-dialectique de la Reconstruction posturale

"L'ajustement tonico-dialectique de la Reconstruction posturale"
Kinésithérapie, la revue Vol 22 - N° 241 - janvier 2022 P. 1-56 © Elsevier Masson SAS

Éditorial

·L’ajustement tonico-dialectique de la Reconstruction posturale

The tonico-dialectical adjustment of Postural Reconstruction

 

Page :1-2

 

Michel Gedda

 

  • L'ajustement tonico-dialectique de la Reconstruction posturale

    • ·De la méthode Mézières à la Reconstruction posturale : une vision historique

      From the Mézières method to postural reconstruction: A historical vision

      Page :3-9

      Carlos Carpintero-Rubio, Myriam Kannengiesser, Carolina Galvañ-Serrano, Jérôme EhretDe la méthode Mézières à la Reconstruction posturale : une vision historique - 02/01/22 -

      Françoise Mézières
      peut être considérée comme l’une des figures marquantes de l’histoire de la physiothérapie. Le modèle théorico-technique qu’elle a élaboré dans les années 1950 reste encore vivant aujourd’hui, avec de nombreuses réinterprétations au fil des ans motivées par les progrès de la science et la capacité de recherche croissante des kinésithérapeutes. La Reconstruction posturale (RP), promue par Michaël Nisand, proche collaborateur de l’auteur durant sa dernière période d’enseignement, constitue une de ces réinterprétations.

      Dans les années 1990, Nisand formalise sa propre compréhension de la méthode Mézières en proposant, entre autres éléments, une manière différente d’interpréter l’origine des déformations corporelles et une autre vision des réponses neuromusculaires déclenchées par les manœuvres thérapeutiques de Mézières. Le grand tournant entre Mézières et Nisand a été le passage du paradigme mécanique, où les muscles raccourcis constituent l’élément principal, à un paradigme neuromusculaire où les déséquilibres du tonus musculaire constitueraient l’élément déclencheur des dysmorphies et donc, le facteur étiologique clé.

       



    • ·Reconstruction posturale, une modalité d’exercice thérapeutique inductif

      Postural reconstruction, an inductive therapeutic exercise modality

      Page :10-15

      Carlos Carpintero-Rubio, Barbara Torres-Chica, Javier Moreno-Alcántara, Pablo Vera-Saura, Carolina Galvañ-Serrano

      L’analyse des procédés techniques utilisés en reconstruction posturale permet de reconnaître une modalité d’exercice thérapeutique de faible charge axé sur le contrôle moteur. D’une part, les principales manœuvres sont basées sur le maintien actif et prolongé de positions spécifiques. D’autre part, ces techniques induisent une activité neuromusculaire involontaire et prolongée dans d’autres zones corporelles. Grâce à ces éléments, la reconstruction posturale est une approche thérapeutique susceptible d’avoir un impact positif sur certains troubles mécaniques et neuromusculaires associés à des régions symptomatiques, ainsi que sur la douleur.


    • Quels sont les principes thérapeutiques qui guident la pratique clinique de la Reconstruction posturale ? Enquête auprès de douze kinésithérapeutes

      Page :16-23

      Carolina Galvañ-Serrano, Damien Pecout, Jérôme Ehret

      La reconstruction posturale (RP) est une approche kinésithérapique qui respecte les fondements du modèle bio-psycho-social : il s’agit de traiter une personne et pas uniquement un symptôme. Conformément à l’article L4321-1 du Code de santé publique, qui définit la masso-kinésithérapie, la RP vise à soulager les algies et améliorer les troubles musculo-squelettiques. À cette fin, le kinésithérapeute praticien de RP, élabore une stratégie thérapeutique adaptée, sur la base d’une évaluation statique et dynamique spécifique du patient complétant les données de l’anamnèse. La RP est une forme particulière d’exercice thérapeutique qui utilise le phénomène de motor overflow. Cela autorise le praticien à exploiter des manifestations neuro-musculaires locales et/ou éloignées, provoquées par la réalisation d’une manœuvre de traitement. L’application de la pratique factuelle permet aux kinésithérapeutes de développer une approche critique et objective des soins réalisés. Cela est favorable à l’efficience et à l’évolution des pratiques de la RP.


     
    • ·Comment se réalise une séance kinésithérapique de reconstruction posturale ?

      How is performed a physiotherapy session for postural reconstruction?

      Page :24-32

      Jérôme Ehret, Emmanuel Triby

      Introduction

      La bonne compréhension de l’activité réelle des praticiens est favorable à l’accompagnement du processus de développement professionnel par les futurs dispositifs de formation dédiés aux kinésithérapeutes.

      Méthode

      L’intervention réalisée consistait à observer et analyser des kinésithérapeutes pratiquant la reconstruction posturale en situation d’exercice.

      Résultats

      L’activité de 7 kinésithérapeutes a été étudiée. Les séances de reconstruction posturale observées sont individuelles de longue durée, et ne nécessitent aucun matériel particulier. Les praticiens observés réalisent une forme particulière d’exercice thérapeutique utilisant des techniques actives et/ou passives, localement ou à distance des zones corporelles cibles, dans le but d’améliorer la fonction neuromusculaire et les algies du patient. Le phénomène de motor-overflow semble utilisé dans un but thérapeutique.

      Discussion

      Les indications des techniques et le raisonnement clinique suivi par ces praticiens restent à préciser. Les gestes et activités observées sont conformes à ceux prescrits aux kinésithérapeutes. Les pratiques observées confirment que la reconstruction posturale constitue une expertise clinique de la kinésithérapie avec des savoirs et de savoir-faire qui ne sont pas enseignés en formation initiale.

       





    • ·La reconstruction posturale répond-elle à un besoin de développement professionnel ?

      Does postural reconstruction meet a professional development need?

      Page :33-39

      Jérôme Ehret, Emmanuel Triby


      Cette étude explore les raisons socio-professionnelles et individuelles motivant des kinésithérapeutes à s’engager dans une voie particulière. Elle a été menée auprès de 8 kinésithérapeutes praticiens de reconstruction posturale. Les résultats obtenus par les entretiens semi-dirigés conduits indiquent qu’un besoin de valorisation professionnelle et de développement de compétences expliquent cette orientation. Cela témoignerait d’un besoin de formations complémentaires auquel ne répond pas aujourd’hui la formation initiale. La reconstruction posturale constitue une expertise clinique de la kinésithérapie qui apporte une revalorisation de l’acte et le développement de compétences spécifiques à ces praticiens. Les transformations liées à l’universitarisation de la kinésithérapie sont favorables à l’acquisition de pratiques singulières, telle la reconstruction posturale, par la profession. C’est l’opportunité de développer de véritables voies de spécialisation clinique pour les kinésithérapeutes. Les sciences de l’éducation peuvent accompagner ce processus et construire de futurs curriculums qui visent l’équilibre entre savoir expérientiel et académique.




    • ·Utilisation de l’état hypnotique, induit par la respiration spécifique en reconstruction posturale

      Use of the hypnotic state, induced by specific breathing in postural reconstruction

      Page :40-46

      Stéphane Graf

      La respiration spécifique utilisée en reconstruction posturale constitue une focalisation qui induit un état de conscience modifié, caractéristique de l’état hypnotique. Identifier cet état permet de l’exploiter en utilisant des suggestions appropriées. Ainsi : l’alliance thérapeutique est renforcée grâce aux techniques de communication thérapeutique ; l’état hypnotique permet de contourner les résistances et les difficultés habituellement rencontrées, lors de l’implémentation de la manœuvre inductrice de reconstruction posturale ; le patient est au cœur du processus de soins : il s’approprie le critère de validité et le critère d’arrêt de la manœuvre en les ratifiant par des signaux idéo-moteurs ; le patient gagne en autonomie par l’intégration et la mémorisation de la séance. L’état hypnotique induit par la respiration spécifique devrait donc être utilisé en pratique courante pour potentialiser les effets de la séance et du traitement de reconstruction posturale.


  • Pratique

  • Histoire

 

 

 

Auteur Carlos Carpintero-Rubio, Myriam Kannengiesser, Carolina Galvañ-Serrano, Jérôme Ehret, Michel Gedda, Carlos Carpintero-Rubio, Barbara Torres-Chica, Javier Moreno-Alcántara, Pablo Vera-Saura, Damien Pecout, Emmanuel Triby, Stéphane Graf, Remi Remondière
Éditeur/Journal Elsevier Masson SAS - Vol 22 - N° 241
Date 2022
Lien vers le document https://www.em-consulte.com/revue/KINE/22/241/table-des-matieres/
https://www.vacationsfrbo.com/redirect.php?property_id=27796&website=https://hugetits.win/ http://wihomes.com/property/DeepLink.asp?url=https://porngifs.live/ http://www.robertlerner.com/cgi-bin/links/ybf.cgi?url==https://porngifs.live/ hentai lesbian big boobs porn-spider.com porn-spider.com nude gifs https://colab.sandbox.google.com.tr/url?sa=i&url=https://porngifs.live/