Je dors avec un gros oreiller sous la tête, parce-que je ne suis pas confortable avec un coussin plus plat : est-ce normal ?

Une personne qui n'aurait aucune tension, aucune rétraction musculaire, serait confortable sans oreiller. Les bébés, les jeunes enfants, n'ont pas d'oreiller. Mais les tensions musculaires nous éloignent peu à peu de la morphologie normale : en position debout, la tête est alors souvent trop en avant. En position couchée, on se trouve alors très inconfortable si la tête doit reposer sur le même plan que le reste du corps. Un gros oreiller devient alors l'accessoire indispensable au confort puisqu'il maintient la tête en avant. C'est très comparable au port de talons hauts qui maintiennent les talons surélevés.

L'idéal, au fil des séances, serait de constater que vous pouvez supporter un oreiller de plus en plus mince, puis pourquoi pas, plus d'oreillers du tout (sauf lorsque l’on dort sur le côté ; dans cette position, l’usage d’un oreiller est souhaitable).