Pourquoi ne dois-je pas, dans la vie courante, faire l'effort de redresser mon dos et tirer mes épaules en arrière ?

Il faut avoir toujours présent à l'esprit que si l'on s'éloigne de la morphologie idéale, c'est sous l'effet de contraintes musculaires excessives. Avoir un dos rond et des épaules enroulées n'est pas la conséquence d'un manque de force. Ce sont au contraire des tensions trop importantes qui finissent par nous attirer la tête en avant et nous écraser la nuque. Faire l'effort de se redresser et de tirer ses épaules en arrière revient à rajouter une contraction, donc une tension musculaire supplémentaire. Bien sûr, lorsqu'on réalise cet effort on est plus droit ! Mais cette correction est temporaire : dès qu'on n'y pense plus (au bout de quelques secondes !), on s'effondre à nouveau. Elle est aussi très artificielle car la façon dont on se tient ne devrait pas dépendre de la volonté. En fait, nous n’avons aucun muscle qui permette de nous redresser. Lorsqu’on fait un effort pour se tenir plus droit, l’effet observé se fait au détriment de zones vertébrales qui se creusent et se déforment encore plus.

L'idéal, c'est de constater qu'au fil des séances de reconstruction posturale, on se tient mieux, sans que cela soit dû à un effort volontaire.