La Reconstruction Posturale ® est une kinésithérapie qui traite les douleurs d'origine musculaire et les déformations de la colonne vertébrale et des membres.       

14, rue Wimpheling 67000 Strasbourg - FRANCE - Tel. : + 33 (0)6 34 67 41 86


Collège des Praticiens de Reconstruction Posturale®

> Espace reconstructeurs

Espace reconstructeurs

Accueil Espace pro santéTraitement

La Reconstruction Posturale® est une méthode de kinésithérapie dont les bases ont été posées par Michaël Nisand en 1991 et qui est enseignée à l'Université de Strasbourg depuis 1992.

La pluridisciplinarité qu'offre cette grande université autorise des projets de recherche de haut niveau et attire des thérapeutes du monde entier.

De même qu'un téléviseur "en veille" n'est pas vraiment éteint, un muscle au repos est toujours "sous tension". Cette activité musculaire de veille est appellée "tonus musculaire". C'est le tonus musculaire postural qui nous permet de tenir en position debout verticale sans avoir besoin de fournir un effort. Ce tonus n'a rien à voir avec celui du langage courant : on n'aurait jamais assez de tonus !
Au contraire, le tonus musculaire au sens neurologique du terme a naturellement tendance à augmenter. Et cette augmentation est préjudiciable.

INDICATIONS

Toute limitation des activités de la vie quotidienne liée à des douleurs, des raideurs, des déformations de la colonne vertébrale et des membres, ainsi que des troubles de la posture et des lésions dégénératives des articulations.

PRINCIPE

Les détériorations de l’appareil locomoteur ont pour origine des dérèglements des centres nerveux régulateurs du tonus musculaire. Cette activité résiduelle du muscle au repos devient trop importante, ce qui exerce des contraintes anormales sur l’appareil ostéo-articulaire.  

D’où le principe thérapeutique : normaliser le tonus pour réduire douleurs et déformations. Pendant le traitement, les zones corporelles en souffrance ne sont pas sollicitées directement par le thérapeute, ce qui autorise une prise en charge précoce même en phase hyperalgique. 

LE PATIENT

Il s’agit d’une rééducation active. Si l’intensité en termes d’effort physique ne constitue pas un obstacle pour la personne âgée, la participation des enfants est plus aléatoire.

LE TRAITEMENT

Les séances sont longues et toujours individuelles. Elles consistent en une succession de postures adaptées à chaque patient. Une respiration spécifique constitue la trame des séances. La pleine participation du patient est indispensable.

Aucun exercice n’est demandé en dehors des séances.

Même si des améliorations apparaissent précocement, la durabilité des résultats nécessite un traitement de fond. À la phase d’attaque (une séance par semaine), succède une phase de gestion (une séance tous les 15 jours) puis une phase d’entretien (une séance toutes les 4 à 8 semaines). Le traitement peut aussi être interrompu dès que l’amélioration souhaitée est atteinte et être repris ultérieurement, à la demande.

LE PRATICIEN : SA FORMATION

Seuls les kinésithérapeutes diplômés d’État ont accès à la formation universitaire : Diplôme de l’Université de Strasbourg. Afin de garantir le niveau d’expertise des reconstructeurs, l’éligibilité au Collège des Praticiens de Reconstruction Posturale est soumise à une formation continue et à un examen annuel de recertification, tout au long de la vie professionnelle. 
L'annuaire en ligne actualisé des reconstructeurs agréés est consultable sur ce site.

HONORAIRES

La Reconstruction Posturale ne fait pas l’objet d’une cotation spécifique par les organismes sociaux. Le montant des honoraires est fixé par chaque praticien (affichage légal en salle d’attente). Il est conseillé de se renseigner sur les éventuelles modalités de prise en charge par les assurances complémentaires.