Déformation thoracique dite en boîte d'allumettes. Reproductibilité inter-examinateurs

Déformation thoracique dite « en boîte d’allumettes » : reproductibilité inter-examinateurs

Même si la déformation thoracique dite « en boîte d’allumettes » est systématiquement évaluée en reconstruction posturale, il serait intéressant de l’intégrer au bilan morphologique standard.

Contexte : La déformation dite « en boîte d’allumettes » est une déformation décrite et évaluée en reconstruction posturale.

Objectif : Il s’agit d’évaluer la reproductibilité inter-examinateurs de la mesure de cette déformation.

Méthode : L’évaluation est réalisée sur photographies, soit 1 cliché de face par sujet ; 82 sujets volontaires sains ; 1 référentiel morphologique standard ; 5 modalités de jugement denature qualitative ; 4 examinateurs.

Résultats : Le coefficient Kappa est égal à 0,810, avec un intervalle de confiance à 95 % (0,7279-0,9057). La concordance de jugement entre les quatre examinateurs est « presque parfaite ».

Conclusion : De nouveaux tests devraient évaluer la capacité de cet examen à dépister les patients porteurs de scoliose idio- pathique et à suivre l’évolution de la déviation rachidienne. S’ils sont convergents, cette évaluation non invasive mériterait d’être intégrée à l’examen morphologique standard.

Niveau de preuve : Non applicable

Auteur Michaël NISAND
Éditeur/Journal Kinésithérapie, la revue
Date 2011
Document à télécharger