Traitement d'une tendinite achiléenne chronique par la reconstruction posturale

Ce travail présente et évalue le traitement par la méthode de reconstruction posturale d’un seul patient masculin souffrant d’une tendinite achilléenne chronique depuis 2 ans. Cette affection du membre inférieur, caractérisée principalement par la douleur, est très fréquente chez l’homme pratiquant des sports de répétitions et de chocs au sol, mais aussi chez les patients sédentaires. Les traitements médicaux classiques en cherchant à modifier les conditions de fonctionnement intrinsèques et/ou extrinsèques du tendon n’ont pas toujours un résultat positif. La reconstruction posturale par son interprétation étiopathogénique novatrice élargit l’arsenal thérapeutique. En cherchant à corriger les dysmorphismes existants, elle recherche la modification de facteurs intrinsèques hypothétiquement responsables de l’apparition des troubles algiques et structurels du tendon. 

Dans le cas étudié, les résultats cliniques et fonctionnels obtenus sur les 3 mois de traitements hebdomadaires sont très modestes. Si plusieurs améliorations annexes sont constatées, le résultat local sur le tendon est, quant à lui, peu significatif. L’auteur émet certaines hypothèses explicatives de cet échec. Par exemple, le manque de persévérance en instituant une limite du nombre de séances effectuées (soit 12) ou alors, les limites d’un traitement, dont le principe actif est neuro-musculaire, sur un tissu que l’atteinte chronique a modifié durant 2 années à tous les niveaux biologiques de ses structures.

Auteur Vincent ZAHN
Date 2000
Document à télécharger