Traitement d’un cas de Rachialgies chroniques par la méthode de reconstruction posturale

Ce mémoire présente le traitement par reconstruction posturale d’une rachialgie chronique chez un patient de 51 ans et  propose, à travers ce cas, de réfléchir aux douleurs chroniques et à leur mode d’installation.

  • Les algies de notre patient ont commencé à 32 ans suite à un accident de voiture (coup du lapin). Malgré les différents traitements,  les douleurs ont progressivement et continuellement augmenté en surface et en intensité pour devenir insupportables.
  • Nous commençons un traitement de reconstruction posturale à la fin de juin 1999, qui permet rapidement de rendre les algies supportables. Après 23 séances en 11 mois, nous avons réussi à supprimer les lombalgies et cervicalgies ainsi que les gonalgies et les brachialgies. Il reste encore des douleurs thoraciques gauches. Le patient a pu reprendre des activités physiques d’intensité moyenne alors que ses douleurs ne lui autorisaient plus qu’une activité physique minimale.
  • L’étiopathogénie des rachialgies non spécifiques  est mal connue et reste hypothétique (1). La reconstruction posturale propose sa propre hypothèse étiopathogénique
  • Nous remarquons en reconstruction posturale que des douleurs installées depuis longtemps demandent souvent plus de temps pour disparaître. Chez certains patients, en fin de traitement, des séances d’entretien sont nécessaires pour maintenir l’indolence.
Auteur Anne-Line POULSEN
Date 2000
Document à télécharger